Guide
logo-ivbv.gif
Visites

 246701 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Nouvelles des Amis
Nouvelles

Le diplôme de guide de haute montagne - par guide de haute montagne le 25/03/2010 · 11:11

La rénovation du diplôme de guide de haute montagne

Trois années de travail entre le syndicat des guides de haute montagne, l'école nationale de ski et d'alpinisme et le ministère de la santé et des sports auront été nécéssaire pour donner naissance à un nouveau diplôme de guide. L'examen probatoire comme l'organisation et le contenu de la formation on été repensés pour mieux préparer les futurs guides à l'exercice de leur profession.

L'examen probatoire donnant accès à la formation sera désormais organisé en deux parties. La première comportera six épreuves. Les candidats subiront d'abord un entretien sur une liste de sorties en montagne limitée à une quarantaine de courses. Aux quatre examens techniques (ski, glace, escalade,terrain varié) s'ajoutera une épreuve d'orientation. Les candidats ayant réussi ces examens techniques accèderont à la deuxième partie: cinq jour en haute montagne pendant lesquels ils seront évalués sur leur capacités d'autonomie.

La formation vers le diplôme de guide de haute montagne se déroulera ensuite autour de cinq modules. Le diplôme d'aspirant-guide disparait au profit d'un statut de stagiaire aspirant-guide dont les prérogatives s'étendront au fur et é mesure de la formation. Les quatres premiers module (fondamentaux, ski de montagne, alpinisme et alpinisme hivernal) concerneront les stagiaires aspirants-guides. Chacune de leur validation permettra d'acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, la réussite au premier module "fondamentaux du métier d'aspirant-guide" autorisera le stagiaire à encadrer contre rémunération l'escalade en SAE ou site sportif, les écoles de glace, les parcours acrobatiques et la randonnée pédestre en moyenne montagne à la journée. Après le module ski de montagne, il pourra accompagner des clients en raquette sur les terrains faciles de type nordique. Le module alpinisme estival donnera accès à la via-ferrata, aux randonnées pédestres ou en raquettes sans limitation de durée, aux terrains d'aventures d'accès non glaciaire, à des courses d'alpinisme, de ski hors-piste et de ski de randonnée figurant sur une liste publié par l'ENSA. Le quatrième module permettra d'encadrer sur des cascades de glace figurant sur une liste publié par l'ENSA. Le cinquième module intitulé stage final du diplôme de guide de haute montagne se déroulera en deux temps: un raid à ski et un stage d'alpinisme estival.

Nouveauté de ce cursus, les stagiaires seront mis en situation professionnelle avec un guide possédant au moins six années d'expérience dès l'obtention du premier module fondamentaux du métier de d'aspirant-guide. Le tuteur sera chargé de les accompagner dans l'apprentissage de leur métier jusqu'à l'obtention de leur diplôme de guide de haute montagne.